Pérou

En raison des niveaux élevés d’emplois informels et des faibles niveaux de couverture sociale, la majorité des travailleurs péruviens sont confrontés à un risque élevé de perdre leur emploi et leurs revenus pendant les crises économiques. Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le projet de renforcement de la protection sociale en cas de chômage au Pérou vise à développer un système complet de protection sociale contre le chômage, pour les travailleurs formels et informels, en tenant compte des différences entre les genres. L’objectif est d’établir le système comme un mécanisme à long terme dans la structure de sécurité sociale du pays.

Les interventions du projet permettront à la population d’accéder à l’assurance-chômage, à des programmes de formation et d’orientation professionnelle pour compenser la perte de revenus et atténuer le risque de tomber dans la pauvreté, tout en améliorant leurs compétences professionnelles et en augmentant leurs chances de trouver un emploi de qualité.

Le principal défi du projet réside dans la mise en place de mécanismes permettant de relier les politiques passives et actives de l’emploi et la coordination entre les systèmes de sécurité sociale contributifs et non contributifs, en assurant la durabilité du système de protection sociale et la participation des partenaires au dialogue social, à sa définition et à son développement.

Principales réalisations de 2020

  • Création du groupe de travail multipartite. Le projet a débuté en octobre 2020 et est mené en coordination avec un groupe de travail composé de hauts fonctionnaires et de spécialistes ministériels, de représentants de la délégation de l’UE et de personnel de l’OIT. L’équipe s’est réunie chaque semaine jusqu’à un total de 9 occasions pour lesquelles des documents d’analyse et de discussion pour une proposition de protection contre le chômage ont été préparés avec le soutien de l’OIT ;
  • Appropriation et renforcement des capacités des fonctionnaires impliqués dans la mise en œuvre du projet. À la suite de ces discussions, le groupe est parvenu à un consensus sur les principales dimensions de la proposition de protection des travailleurs formels en termes de couverture des bénéficiaires, de prestations, de conditions d’accès et de financement ;
  • Intégration du projet dans la conception de la nouvelle politique du ministère du travail. L’une des réalisations les plus significatives de cette étape a été l’intégration de la proposition de protection préalable en matière de chômage dans la nouvelle politique nationale pour l’emploi décent.

Partenaires du projet

Au Pérou, les principaux partenaires nationaux sont le ministère du travail et de la promotion de l’emploi (Ministerio de Trabajo y Promoción del Empleo), ainsi que le ministère de l’économie et d’autres entités publiques et organisations de travailleurs et d’employeurs.

Contacts

Mme Ana Gómez Narváez, OIT, coordinatrice nationale du projet, gomezan@ilo.org 
M. Pablo Casalí, OIT, spécialiste de la protection sociale, casali@ilo.org